Accueil > Actualités
Session d’échanges de pratiques ADDICA sur la Réduction Des Risques en matière d’alcool (Charleville-Mézières - 22 et 23 janvier 2020)

 

 

Avec la participation de Matthieu Fieulaine, Picologue, intervenant en RDR alcool et animateur du collectif "Manières de boire"

 


L’offre de soin et d’accompagnement à destination des personnes en difficulté avec leurs usages d’alcool s’est construite sur une ambigüité tant sociale que bio médicale. "Hors de l’abstinence, pas de salut ?"...

 

Cette ambigüité contribue à mettre en difficulté d’abord les personnes usagères mais aussi les professionnels qui peuvent constater au quotidien les limites non seulement des propositions d’aide et de soin mais également des discours, diagnostics et outils qui ne disent pas grand-chose des singularités propres à chaque manière de boire.

 

Or la prise en compte de cette singularité ouvre le champ des possibles : construire avec la personne une proposition qui s’ajuste à ses aspirations et à ses contraintes, jouer pleinement son rôle d’accompagnant en faisant avec ce qu’elle est et consomme plutôt qu’en faisant malgré ou en faisant sans.

 

Quand l’abstinence n’est pas désirée ou pas possible, ou pas indispensable, comment accompagner au mieux les personnes en mésusage d’alcool ou alcoolo-dépendantes vers une réduction des risques et des dommages tout en respectant leurs choix ; évolution des représentations et des pratiques...

 

La RDR Alcool permet d’outiller chacun, depuis sa place de soignant, de travailleur social, de proche, de pair etc. afin que se construise une proposition efficiente, en accord avec les choix et projets de vie des personnes concernées. Ceci non plus afin de prescrire ou de convaincre mais bien de les aider à faire un choix éclairé qui restera le leur sans mettre en cause le maintien du soin et de l’accompagnement dont elles peuvent avoir besoin.


Réservez dès maintenant votre matinée du 23 janvier 2020 !

(ou votre soirée du 22 janvier pour ceux qui ne peuvent pas se libérer en journée) 

L’après-midi du 23/01 sera réservée aux professionnels des centres d’addictologie