Accueil > Les addictions... > Crack
Le crack : un dérivé de la Cocaïne


Le crack ou free base est un mélange de cocaïne, de bicarbonate de soude et d’ammoniaque, présenté sous forme de petits cailloux. La transformation de la cocaïne en crack ou free base permet de la fumer.
L’usager en inhale la fumée après les avoir chauffés. Cette opération provoque des craquements, origine de son nom.


Ce mode de consommation provoque des effets plus intenses que ceux de la cocaïne : le produit arrive plus rapidement au cerveau, la durée de son effet est plus brève.


L’usage régulier de crack peut provoquer des hallucinations et entraîner des comportements violents, des épisodes paranoïdes, des états suicidaires.


L’usage régulier de crack peut provoquer :

  • des dommages rapides sur le cerveau ;
  • de graves altérations des voies respiratoires ;
  • des arrêts respiratoires et/ou cardiaques pouvant entraîner la mort.


Sa consommation régulière crée rapidement une forte dépendance psychique et une toxicité sur le système nerveux très importante. Les usagers, même après avoir cessé d’en consommer, restent souvent soumis à des altérations de l’humeur et connaissent pendant plusieurs mois des épisodes de rechute éventuels.


Pour en savoir plus, consultez le site www.drogues-info-service.fr