Accueil > Les addictions... > Héroïne
L’héroïne

QU’EST-CE QUE C’EST ?


L’héroïne est un opiacé puissant, obtenu à partir de la morphine. Les opiacés sont des substances naturelles contenues dans le latex recueilli sur le pavot, qui sert également à la fabrication de l’opium.

A QUOI ÇA RESSEMBLE ?


L’héroïne se présente sous la forme d’une poudre. Elle est la plupart du temps injectée en intraveineuse, après dilution et chauffage. Toutefois elle peut être également sniffée et fumée.

EFFETS ET DANGERS DE L’HEROÏNE


Les effets recherchés peuvent traduire un mal-être psychique, une souffrance, un besoin d’oubli. Elle agit comme anxiolytique puissant et comme antidépresseur.


Effet immédiat :

  • de type "orgasmique". C’est le "flash" ;
  • euphorie et sensation d’extase puis apaisement et somnolence ;
  • nausées, vertiges, et ralentissement du rythme cardiaque.


Effet à long terme :

  • le plaisir intense des premières consommations ne dure en général que quelques semaines. Cette phase peut être suivie d’un besoin d’augmenter la quantité du produit et la fréquence des prises ;
  • modification de la vie quotidienne de l’usager car la place accordée à la consommation est très importante ;
  • anorexie et insomnie.


La dépendance s’installe rapidement. L’héroïnomane oscille entre des états de soulagement euphoriques sous l’effet de l’héroïne et des états de manque qui provoquent anxiété, agitation...
 

  • risques sociaux importants avec marginalisation chez certains usagers.
  • risque de surdose (ou overdose) d’héroïne, qui peut provoquer la mort.


Les pratiques d’injection entraînent des risques d’infection (surtout par les virus du SIDA et de l’hépatite C) si l’usager ne se sert pas d’un matériel d’injection stérile, à usage unique.

HÉROÏNE ET DÉPENDANCE


L’héroïnomane qui le souhaite peut bénéficier de soins : sevrage, suivi psychosocial, traitement de substitution. Les traitements à la méthadone ou au Subutex sont administrés par voie buccale. Ils sont prescrits soit dans les centres de soins spécialisés en toxicomanie, soit par un médecin de ville.


Ces traitements de substitution ont pour objectif de stabiliser la dépendance de manière médicale et légale.


Le bilan des programmes de substitution montre une amélioration notable de l’état de santé des personnes, qui favorise leur stabilisation sociale et leur insertion professionnelle.


Pour en savoir plus, consultez le site www.drogues-info-service.fr