Accueil > Bulletin des CIMG
Bulletin des CIMG - Situation n°22 - Avril 2018

Contexte présenté par le médecin

Jeune femme de 17 ans, vit avec sa mère dans une situation de grande précarité.

Les infirmières à domicile interviennent chaque jour auprès d’elle pour un pansement, la patiente n’a plus de couverture santé, la famille s’est endettée pour régler les infirmières.

 

Demande du médecin 

Ouvrir des droits à la santé et essayer d’aider cette famille.

 

Observations lors des visites à domicile

Cette famille monoparentale est locataire d’un appartement.

Elle rencontre des difficultés pour faire face aux différentes charges locatives.

Madame est bénéficiaire de minimas sociaux.

La jeune fille est scolarisée.

Il n’y a pas de versement de pension alimentaire.

La mère de la patiente a dû changer de caisse de sécurité sociale, elle est donc passée de la MSA à la CPAM*. D’après elle, malgré ses démarches, le dossier de sa fille n’aurai pas suivi.

Par ailleurs, il y a eu une suspension des versements APL (Allocation Personnalisée au Logement).

La mère a beaucoup de difficultés à accepter de demander de l’aide et ne sait pas à qui s’adresser.

Les infirmières à domicile doivent intervenir un fois par jour afin de pratiquer des soins pour la jeune fille.

 

Après le retour et la validation par le médecin – les actions de la CIMG :

 

- Mise en lien avec les assistantes sociales de la CPAM* et de la MSA afin d’éclaircir la situation et de permettre à la jeune fille d’être affiliée.

- Mise en lien avec la Caisse D’Allocations Familiales pour obtenir un nouveau droit d’aide au logement. 

-Mise en lien avec l’assistante sociale de secteur afin d’évaluer la situation au regard des aides financières possibles pour régler les factures.

Un travail autour d’une demande de pension alimentaire pourra être enclenché avec la famille.

 

Au-delà de l’aspect purement administratif autour de la couverture sociale, l’intervention de la CIMG a permis de faire du lien avec les partenaires.