Accueil > Les actualités 2017 > septembre - octobre 2017
Les actualités des réseaux ADDICA-CARéDIAB...

Les actualités des réseaux ADDICA*-CARéDIAB*
Association Réseau(x) de santé addictions, précarité et diabète de Champagne Ardenne

Septembre et Octobre 2017



Télémédecine - Etude sur l’intérêt du télésuivi dans la prise en charge des lésions de pied diabétique au CHU de REIMS



Pourquoi ?
Le pied diabétique est une complication fréquente et grave du diabète, touchant environ 15% des patients diabétiques. Il représente la première cause d’hospitalisation et d’amputation chez ces patients. Selon les recommandations de la Haute Autorité de Santé, toute plaie du pied chez un patient diabétique à risque est une urgence médicale et nécessite une consultation dans une structure spécialisée dans les 48H.
La qualité de prise en charge de cette complication tient à la fois dans l’intervention coordonnée de professionnels formés et dans la réactivité de chacun, face à des plaies qui souvent s’aggravent rapidement. Ainsi, la consultation spécialisée du pied diabétique du CHU de Reims comptabilisent environ 1500 rendez-vous annuels. L’augmentation croissante du nombre de patients diabétiques allonge les délais de suivis et peut donc retarder les changements thérapeutiques nécessaires à la cicatrisation.


Ce qui est proposé ?
Le réseau CARéDIAB* et le service d’endocrinologie - diabétologie du CHU de Reims organise une étude sur l’intérêt du télésuivi dans la prise en charge des lésions de pied diabétique en utilisant la télémédecine.
Le réseau met à disposition des équipes le dossier ORNICARE* pour assurer la communication sécurisée.
Le réseau organise avec et à la consultation pied diabétique une session d’information sur la spécificité du pied diabétique et la reconnaissance précoce des signes d’aggravation.
Le réseau indemnise le temps passé par les infirmières, en plus des soins, pour prendre une photo, et compléter le dossier ORNICARE* du patient.
Cette étude de recherche inclura 150 patients consultant pour une lésion de pied diabétique dans le service d’endocrinologie-diabétologie du CHU de Reims. Avec l’accord du patient, un tirage au sort déterminera si celui-ci participe au groupe des 75 patients bénéficiant du télé suivi ou s’il participe au groupe des 75 patients bénéficiant d’un parcours sans télé suivi.
Quel parcours « avec télésuivi » et « sans télésuivi » ?
o Avec télé suivi : l’infirmière fera parvenir chaque semaine au CHU une photographie de la lésion du pied ainsi que ses principales caractéristiques cliniques via la plateforme informatique Ornicare*
o Sans télé suivi : l’infirmière ne transmettra pas de photographie de la lésion ni des principales caractéristiques cliniques de la lésion du pied diabétique.


Dans quel but ?
La transmission hebdomadaire de l’évolution de la plaie du pied va permettre au médecin de modifier si nécessaire avec plus de réactivité sa prise en charge : convocation plus précoce du patient pour qui la plaie ne parait pas évoluer comme attendue, modification à distance du protocole de soin mis en place, conseils à l’infirmière libérale sur les soins locaux.
A terme, le télé suivi permettra de mieux hiérarchiser les délais de rendez-vous.


A vous
N’hésitez pas à nous contacter pour plus de renseignements et pour intégrer l’étude.
Cette étude se déroulera jusqu’à juillet 2018.


Mme Painvin Karine
Chef de projets
06 08 64 36 36