Accueil > Les actualités 2017 > Janvier 2017
Les actualités de janvier 2017 des réseaux Addica - Carédiab


 


Matthieu BIREBENT, 
Directeur des réseaux de santé ADDICA? et CARéDIAB?


vous présente ses vœux pour la nouvelle année :


L’organisation des soins de premiers recours s’est progressivement complexifiée par :


● la prise en charge de situations complexes (pathologies de plus en plus techniques et des difficultés médico-sociales et sociales de plus en plus lourdes),


● des dispositifs médico-sociaux et sociaux nombreux et difficiles à comprendre


● une augmentation des charges administratives (dossiers MDPH, ALD?, HAD?, APA, EHPAD?...)


Dans le même temps, de plus en plus de médecins généralistes reculent leur projet d’installation.
Ce constat identifié, depuis plusieurs années, a pour conséquence de créer des disparités d’accès aux soins sur les territoires.


Cette situation implique de chercher avec les professionnels de premiers recours de nouvelles solutions qui les aident dans leur quotidien. Parmi celles qui ont pu être imaginées et mises en œuvre, une a particulièrement retenue notre attention : celle de l’ARESPA* en Franche Comté.


Le principe est simple :
Vous êtes professionnel de santé, vous avec une difficulté pour prendre en charge un de vos patients, vous appelez votre coordinatrice d’appui. Elle prend le relais, rencontre votre patient et revient vers vous pour vous proposer des ressources à mettre en place (dossier MDPH, APA…) des recours à solliciter (MAIA?, CSAPA, CCAS…).
Ces propositions ne seront mises en œuvre (ou pas) que si le professionnel demandeur les a validées.


En 2015, nous avons adapté cette expérience à la réalité et aux besoins des médecins du Vouzinois. La coordinatrice d’appui renommée « coordinatrice d’intervention en médecine générale », est mise à la disposition (unique) des médecins généralistes et de leurs patients.
Depuis, l’ensemble des médecins du vouzinois l’ont sollicitée, pour intervenir auprès de plus de 180 patients.


En 2017 notre équipe sollicitera les médecins généralistes pour échanger avec eux sur l’opportunité de déployer une expérience similaire adaptée à leur réalité et à leur territoire pour construire avec eux ce qui, aujourd’hui, est inscrit dans la loi sous l’intitulé de Plateforme Territoriale d’Appui (PTA).


Nous vous souhaitons une très belle année.
De notre côté, nous veillerons à ce que le travail en réseau vous facilite votre vie professionnelle.


* Association du réseau de santé de proximité et d’appui